Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

FIAT CHRYSLER a cédé MAGNETTI MARELLI au japonais CALSONIC KANSEI

Jeudi 09 mai 2019 à 08h00

Le constructeur Fiat Chrysler (FCA) a annoncé jeudi avoir finalisé la cession de l'équipementier italien Magneti Marelli au japonais Calsonic Kansei (CK), pour un montant de 5,8 milliards d'euros.

Le montant été légèrement revu à la baisse par rapport au chiffre communiqué par les deux groupes lors l'annonce le 22 octobre de cette cession. Ils avaient alors évoqué un montant de 6,2 milliards d'euros.

Calsonic Kansei, qui est détenu par le fonds d'investissement américain KKR, devient grâce à ce rachat le septième fournisseur mondial de composants pour l'industrie automobile.

Rebaptisée Magneti Marelli CK Holdings, la nouvelle entité, basée au Japon, disposera de près de 200 usines et centres de recherche et développement à travers l'Europe, les Amériques et l'Asie-Pacifique.

Le siège opérationnel de Magneti Marelli restera en Italie, dans la région de Milan.

Cité dans le communiqué, le patron de FCA Mike Manley a confirmé "l'engagement (de son groupe) vis-à-vis de Magneti Marelli, qui continuera à être un fournisseur clé", et s'est dit "convaincu que cette opération garantirait un futur solide aux salariés" de l'équipementier.

Il a par ailleurs noté qu'elle permettait à FCA "d'améliorer sa position financière, de se concentrer encore plus sur (sa) gamme clé de produits" et de distribuer environ 2 milliards d'euros de dividende à ses actionnaires.











Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn